La création graphique, quelle que soit sa destination, a un coût. Incroyable, n’est-ce pas?
Son coût est d’autant plus important pour l’auteur lorsqu’il prétend en vivre, cela va de soi.

« Mon petit neveu va le faire, au moins ce sera gratuit »

« Aujourd’hui tout le monde y arrive avec l’informatique, et ça ne coûte rien »

Bon courage :) .

Votre petit neveu, malgré son enthousiasme créatif, a d’autres choses à faire, pour lui. Essayer de l’exploiter dès son plus jeune âge est, à mon avis, une des raisons qui font le malheur de notre société.
Que ce soit grâce à l’outil informatique, avec un pinceau, un burin, un crayon ou un simple morceau de charbon, non, tout le monde n’y arrive pas. Certains esprits empreints de conscience le savent et l’avouent : ils ne sont pas capables de faire certaines choses alors que d’autres y parviennent.
L’outil informatique n’y change rien, sauf justement le prix de cet outil, beaucoup plus onéreux que la plupart des autres outils, et la formation à son utilisation.

« Ça ne peut pas coûter aussi cher, ça ne prend pas longtemps à faire »

Totale méconnaissance du processus créatif. Même s’il arrive que la première idée soit la bonne, et que sa traduction graphique soit proche de la perfection, il faut en général proposer plusieurs variantes ou propositions différentes, afin de contenter le client :) (le rôle du graphiste est aussi celui d’un conseiller en image).
Avant même de concevoir l’idée qui créera le graphisme, il faut un temps suffisant de réflexion. Hélas, pendant ce temps-là, il faut aussi se nourrir, se vêtir et payer ses traites.
Le temps passé sur un dossier est toujours plus long qu’escompté au départ, que ce soit pour des motifs technique (les pannes et les défis créatifs arrivent toujours aux plus mauvais moments) ou humain (changement d’avis, maladie, etc).

Le calcul d’un prix juste

Le prix d’une prestation de création graphique est la somme des honoraires de la création graphique, (comprenant la recherche intellectuelle, les travaux préparatoires et les frais techniques permettant la réalisation du service demandé) ainsi que des droits d’auteur, rémunérant l’exploitation de l’œuvre (selon une cession de droits qui en précise la nature, le support, le lieu et la durée).
Le prix payé par le client doit permettre au prestataire de vivre mais aussi de payer ses cotisations sociales (CGS, CRDS, cotisations maladie et vieillesse) et ses charges (électricité, loyer, transport, télécommunications, petit matériel).

Chaque prestation fait l’objet d’un devis détaillé comportant tous les éléments nécessaires à la contractualisation de l’affaire entre le client et le prestataire.

Exemple de prix pour la création graphique d’un logo original : à partir de 850 €.